Zombie boy

 Biographie :

Photo du célèbre zombie boy

Photo du célèbre zombie boy

Rick Genest a grandi  au Canada. Durant son enfance, Rick développe une tumeur au cerveau qui lui est enlevée chirurgicalement alors qu’il n’a que 15 ans.
Il a réalisé son premier tatouage à 16 ans, et a été pris d’une grande fascination pour cette ‘art’, peu développé à cette époque.
Après son départ de chez ses parents à 17 ans, il s’immerge dans la scène underground de Montréal.

 A 19 ans, il entreprend de se tatouer intégralement le corps. Il fait alors appel à l’artiste Frank Lewis, qui va ainsi réaliser la quasi-totalité de ses tatouages, à savoir un squelette ou un corps en putréfaction sur 90 % de son corps.
Ce long processus de transformation a duré près de 6 ans et a coûté à ce dernier près de 7 000 dollars américains. En 2012 il a été découvert via sa page Facebook par Nicola Formichetti, le styliste de Lady Gaga et directeur de création de la marque Thierry Mugler.
Peu après il sera est sollicité pour figurer pour une publicité pour un fond de teint de la marque Vichy…

Une carrière impressionnante:

C’est sur Facebook que Genest publie les premières photos de ses tatouages en mars 2010, à travers une page qui réunit plus de 1,5 millions de fans.
Surnommé « Zombie Boy », il apparait alors dans le clip « Born This Way » de la chanteuse américaine Lady Gaga et défile pour la marque Thierry Mugler.
Sa relation avec Formichetti fut un véritable tremplin pour sa carrière.
Au printemps 2011, il a reçu de la part du Guinness des records, le record du nombre d’insectes tatoués sur le corps (178) mais également celui du nombre d’os (138 tatouages).

Une visée symbolique des tatouages à travers une vidéo

Zombie Boy a ensuite enregistré une vidéo contre l’intimidation. Dans ce clip on retient certaines de ces citations, particulièrement parlantes :

« Je sais ce qu’ est la différence »
Au cours de sa vie, le mannequin a souvent été victime d’intimidation, comme en témoigne son surnom qu’on lui a donné quand il était plus jeune : le zombie, notamment à cause de sa maigreur et son aspect cadavérique.
« Je suis chanceux d’avoir pu aller si loin dans ma vie et de pouvoir lancer le message ¬aujourd’hui. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences pour juger quelqu’un.»

«Vous pouvez demander à ma mère. J’ai toujours été différent, affirme-t-il. Je sais ce que c’est. L’intimidation, ça ne se limite pas au terrain de l’école. C’est dans la rue, dans les magasins… Qui ne s’est jamais senti jugé? Nous nous sommes tous sentis différents un jour ou l’autre dans nos vies.»
A travers ce clip, on comprend que Rick Genest veut nous faire passer un message: il ne faut jamais juger les gens, peu importe leur apparence. Même en étant différent on peut réussir, gagner sa vie et même avoir une grande renommée.

Retour

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :