Le Tatouage tribal des Maoris

Historiquement, c’est à la culture polynésienne que  le monde entier doit l’art du tatouage.

Chez les guerriers Maoris, le tatouage tribal, appelé Moko, tatoué sur le visage ou certaines parties du corps était un symbole de spiritualité et une représentation du statut social.

La légende Maori:

Photo d'un tatouage Maori

Photo d’un tatouage Maori

Selon la mythologie Maorie, le tatouage a commencé par une histoire d’amour entre un homme prénommé Mataora et une princesse du monde des ténèbres, Niwareka.
Un jour, Mataora frappa Niwareka. Cette dernière s’enfuit alors pour rejoindre le royaume de son père, Uetonga.
Mataora désespéré, partit à la recherche de Niwareka. Après maintes épreuves, Mataora arriva dans le royaume d’Uetonga. Mais, après son long voyage, la peinture de son visage était sale, et abîmée.
La famille de Niwareka se moqua de l’apparence de Mataora, qui implora le pardon de Niwareka qui lui accorda.
Le père de Niwareka offrit alors à Mataora l’art du moko : l’art du tatouage.
Mataora et Niwareka ont ensuite regagné le monde des humains, en y apportant l’art du moko.

Histoire du tatouage Maori:

Selon la tradition, le tatouage Maori est réalisé à la main, avec des ciseaux en os qui permettaient de réaliser des motifs rectilignes.
Les artistes tatoueurs procédaient en deux étapes : tout d’abord ils pratiquaient des incisions dans la peau puis trempaient les ciseaux dans des pigments pour les introduire dans la plaie.
Ce pigment est issu de la gomme de Kauri brulée, issu d’un arbre  de Nouvelle-Zélande.

Le Moko: tatouage du visage:

Chez les Maoris, la tête était considérée comme la partie la plus sacrée du corps. Ce moko avait une réelle fonction sociale dans cette civilisation, puisqu’il était réservé aux personnages de haut rang, les personnes sans  tatouage étant dépourvues de statut social.
Dès leur plus jeune âge, les guerriers Maoris se faisaient tatouer tout le corps, à travers de nombreux rites (passage de l’état enfant à adulte) et d’évènements importants dans leur vie personnelle. Durant ce processus, les actes sexuels ainsi que le fait de manger était strictement interdit, le tatoué pouvait uniquement consommer des substances liquides afin d’accélérer la cicatrisation. Les buts de ces guerriers étaient de plaire aux femmes et de montrer fièrement leur rang social.
Généralement, le Moko Maori était pratiqué sur le visage. En revanche certains guerriers comme ceux d’Auckland se tatouaient sur les fesses et le long des cuisses.
Cela représentait un atout de séduction majeur.

Le tatouage Maori, un symbole d’identité:

Dans la culture Maori, le moko est symbole d’identification : il s’agit d’une sorte de carte d’identité, révélant le rang social, la force et la virilité, ainsi que l’autorité et le pouvoir du porteur. Grace à ces différents « codes », un chef Maori pouvait directement être identifié, par les motifs de son moko, et on pouvait connaitre son clan et son statut.
C’est pour cela qu’aujourd’hui que l’on ne doit pas copier ces moko, car cela représente une grande insulte pour les Maoris, qui considère qu’on leur vole une partie de leur identité.

Les lignes du Moko Maori ont toutes leur propre symbolique et sont réservées à des endroits du visage précis : la descendance ancestrale est indiquée par les deux côtés du visage. Le côté droit est en général, le côté du père, et le gauche celui de la mère.
L’ascendance est un prérequis essentiel à l’élaboration d’un Moko dans la civilisation Maori. Le rang social des parents, selon qu’il soit héréditaire ou acquis, est important pour le motif du tatouage.
Si l’un des deux parents n’est pas de rang social élevé, le côté du visage qui lui est dédié ne sera pas tatoué. De même, si aucun des parents n’a d’ascendance sociale élevée, le centre du front n’est pas tatoué .
Les principaux niveaux de statut social que l’on peut repérer dans la culture Maori sont:
• Taiopuru: chef suprême
• Tapairu: chef suprême féminin
• Esclaves : Aucun pouvoir ne leur est accordé de par leurs ancêtres, sauf si il leur est accordé de par leurs services

 Retour

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :